recette-apres-shampoing-solide

L’après-shampoing est un produit de soin que j’utilise à chaque shampoing, et pourtant je n’avais jamais tenté de DIY pour le réaliser ! C’est maintenant chose faite, et en version solide en plus. Mes cheveux sont facilement secs et emmêlés et il fait partie des produits cosmétiques dont j’ai du mal à me passer avec ma longueur. Il fait aussi partie des soins qui permettent d’éviter d’avoir les cheveux abimés sur le long terme.
Je vous partage donc aujourd’hui la recette de Joli’Essence (qui partage des recettes de cosmétiques au naturel sur son site), avec les explications sur la composition du produit, les étapes pour le réaliser et mon avis. La recette est très facile à faire et super efficace : elle a un pouvoir démêlant, nourrissant et rend aussi les cheveux plus doux et brillants !

Les ingrédients de l’après-shampoing solide

En plus de mes recherches sur les ingrédients, j’ai eu la chance de pouvoir poser des questions à la formulatrice de la recette pour mieux comprendre l’action de certains ingrédients et la formule au global. Voilà donc les informations combinées ici.

Émulsifiant végésucre

J’ai l’habitude d’utiliser les émulsifiants dans des crèmes, ils permettent de mélanger la phase aqueuse et la phase huileuse ensemble. Dans cette recette, l’émulsifiant Végésucre a 2 rôles :
– il permet de faire en sorte que l’après-shampoing s’émulsionne au contact de l’eau et aide ainsi à éliminer les résidus de corps gras dans les cheveux après l’application du produit,
– il sert aussi à solidifier l’après-shampoing (en combinaison avec la cire).

Émulsifiant conditionneur végétal

Le conditionneur végétal est un produit capillaire d’origine végétale qui aide à démêler les cheveux, à les gainer pour les rendre doux et brillants sans pour autant les alourdir. C’est donc un produit très intéressant pour réaliser des après-shampoings ou des masques pour les cheveux.

Cire d’abeille jaune

Comme je l’évoquais un peu plus haut, la cire d'abeille permet ici de solidifier l’après-shampoing.

Macérat huileux de Monoï

Un macérat huileux est une huile végétale (dans mon cas, de l’huile végétale de coco, « Cocos nucifera oil », aussi appelée beurre de coco), dans laquelle on a fait macérer une plante ou une fleur (ici la fleur de Tiaré). Le macérat de Monoï combine donc les bienfaits des deux !
Ce produit a l’appellation d’origine « Monoï de Tahiti ». En plus d’être reconnu comme un embellisseur capillaire et d’être nourrissant et protecteur, il apporte aussi une odeur douce et gourmande à l’après-shampoing. Elle fait partie des huiles que j’aime utiliser été comme hiver aussi pour cette raison.
Selon la température ambiante, vous pourrez peut-être constater que votre huile végétale est plutôt solide (ce qui explique l’appellation beurre de coco) : c’est dû à la base d’huile de coco qui se liquéfie au-dessus d’une vingtaine de degrés.

Si vous avez les cheveux secs, vous pouvez aussi l’utiliser en bain d’huiles avant votre shampoing.

Tensioactif bulles de douceur

Si le tensioactif Bulles de douceur peut être utilisé pour son pouvoir moussant dans certaines recettes, dans ce cas il sert à éliminer les éventuels résidus gras dans les cheveux (le tensioactif a une affinité avec l’eau et avec l’huile). Il renforce l’action du Végésucre grâce à son pouvoir nettoyant. Résultat : une fois les cheveux rincés, le gras est bien éliminé et les cheveux ne sont pas alourdis. Il ne permet pas d’obtenir une mousse dans cette recette à cause de la quantité de phase grasse.

recette-apres-shampoing-solide

DIY : recette de l'après-shampoing solide

Pinterest
Temps de préparation : 15 minutes
Cette recette est très facile à faire et super efficace : elle a un pouvoir démêlant, nourrissant et rend aussi les cheveux plus doux et brillants !

Instructions

  • Mettez les émulsifiants Végésucre et conditionneur végétal, ainsi que la cire d'abeille dans un bol. Faites fondre le tout à feu doux au bain-marie.
  • Pesez et réservez séparément le macérât huileux de Monoï et le tensioactif bulle de douceur. Si votre macérat est trop solide, faites légèrement chauffer le flacon en le passant sous l'eau chaude.
  • Une fois la préparation fondue (le mélange Végésucre, conditionneur végétal et cire d'abeille), sortez le bol du bain marie et ajoutez un à un le macérât huileux et le tensioactif bulle de douceur en mélangeant à chaque fois. Il se peut que la préparation se solidifie trop rapidement, dans ce cas vous pouvez remettre la préparation au bain-marie rapidement pour pouvoir bien mélanger le tout.
  • Une fois la préparation homogène, coulez-la dans un moule et placez-le au congélateur pour le faire figer rapidement. Il ne vous restera plus qu'à démouler lorsque l'après-shampoing sera solide.
Temps de conservation moyen : 6 mois.
Lieu de conservation : A l'abri de la chaleur et de la lumière.
Vous avez fait cette recette ? Partagez votre photo en taguant @bonjour.venus ou avec le hashtag #bonjourvenus !

Utilisation

L’utilisation d’un après-shampoing solide peut être assez déroutante et pourtant on s’y habitue vite. Il suffit de le mouiller et le frotter : soit dans les mains pour appliquer sur les longueurs, soit directement sur les cheveux. Visuellement on ne voit presque rien ce qui peut être un peu perturbant au premier abord, mais on peut quand même sentir la texture du soin quand on le prend dans les mains.
Laissez poser 5 à 10 minutes et rincez ! L’odeur de Monoï est douce et très agréable.

Je le laisse ensuite sécher sur un morceau d’éponge loofah ou un porte-savon entre deux utilisations.

Si vous voulez avoir une routine capillaire 100% solide, je vous invite aussi à découvrir ma recette de shampoing à personnaliser qui contient du tensioactif SCI, des poudres (plusieurs options avec les argiles, la poudre de guimauve, la poudre de sidr, etc.), les huiles végétales (jojoba, brocoli, avocat, etc.) et les huiles essentielles (ylang-ylang, cèdre de l’atlas, etc.) de votre choix.

Mon avis sur l’après-shampoing solide maison

Je pense que vous l’aurez compris, je suis vraiment conquise par cette recette d’après-shampoing solide naturel. Avant de la tester, je pensais que cela risquait d’alourdir mes cheveux, et pas du tout. Grâce aux ingrédients de la recette (détaillés plus haut), les résidus gras sont bien éliminés. J’ai les cheveux longs et ondulés et je les brosse uniquement au moment du shampoing, j’ai donc besoin d’un bon démêlant. J’ai testé beaucoup d’après-shampoings qui ne m’ont pas convenu et cette recette est top pour mes cheveux !

Si faire votre après-shampoing solide maison vous tente et que vous testez aussi la recette, n’hésitez pas à laisser un commentaire et une note juste en dessous pour me partager votre avis.

Pour prendre soin de vos cheveux et éviter de devoir les couper car ils sont trop abimés, je vous conseille en complément de faire des soins avant-shampoing comme le henné gloss (soin à base de poudre de henné non colorant), un masque hydratant ou un bain d’huiles selon vos besoins.